Déjà à l’époque de Victor Hugo, l’engouement des sorties était palpable. Pour preuve, la sortie du tome 2 des Misérables en librairie le 30 mai 1962 à provoqué d’importants embouteillages. 

A 6h30, une foule de livreurs, de libraires et des badauds se massent devant les locaux des éditions Pagnerre rue de Seine. Cette foule, venue en carrioles et cabriolets, bloquent le passage, et créent ainsi des embouteillages rarement vus.

En quelques mois, ce seront près de 100 000 exemplaires qui seront ainsi vendus dans le monde entier.